Les différences entre l’insémination artificielle et la fécondation in vitro

Les différences entre l’insémination artificielle et la fécondation in vitro

L’insémination artificielle est une technique simple pratiquée par des couples ayant des problèmes de fertilité très concrets.

Les conditions idéales seraient un jeune âge, des trompes perméables, une période d’infertilité de moins de 3 ans et un partenaire avec des caractéristiques séminales normales. Dans ces couples, l’insémination artificielle a son utilité. Pas plus de 4 tentatives sont effectuées, avec un taux de réussite cumulé de 25 % à 30 %.

Quant à la fécondation in vitro, c’est une technique de procréation médicalement assistée totalement différente : la fécondation des gamètes est réalisée en laboratoire de reproduction. Elle a un taux de réussite plus élevé et permet d’obtenir plus d’informations, en pouvant observer le comportement des embryons en laboratoire pendant plusieurs jours.

Chaque technique a donc ses indications, il est très important de poser un bon diagnostic pour recommander le traitement adapté à chaque couple.

fiv

Ci-dessous, nous expliquerons en termes simples les principales différences entre ces traitements :

INSÉMINATION ARTIFICIELLE LA FÉCONDATION IN VITRO
1. Introduire le sperme préalablement sélectionné dans l’utérus de la femme qui a été préparé en stimulant l’ovulation. Elle consiste à extraire les ovules de la patiente pour les féconder en laboratoire et à introduire ensuite les embryons obtenus dans son utérus.
2. La fécondation (l’union de l’ovule et du spermatozoïde) se produit « in vivo », à l’intérieur du corps de la femme, concrètement dans le tuba. La fécondation se fait « in Vitro », hors du corps de la femme, en laboratoire.
3. C’est une technique très simple, où il n’est pas nécessaire d’extraire les œufs. C’est une technique complexe, qui nécessite une intervention chirurgicale pour obtenir les ovules et les féconder en laboratoire.
4. La stimulation ovarienne doit être minimale pour éviter le risque de grossesses multiples. La croissance de plus de 2 ou 3 personnes devra nous alerter et éventuellement annuler le traitement. Le but de la stimulation ovarienne est d’obtenir un nombre adéquat d’ovules que l’on peut quantifier entre 6 et 15.
5. C’est moins cher. Compte tenu du coût du traitement. L’effort économique est plus élevé même s’il est moins cher compte tenu du coût par enfant né.
6. Les chances sont moindres. Environ 15% par tentative en considérant des patients avec un bon pronostic. C’est le traitement avec le plus de chance par tentative. Dans certains cas, la probabilité de succès atteint 60 %.
7. Elle n’offre aucune réelle chance de succès en cas de trompes obstruées ou de facteurs masculins sévères. Les chances de succès, sauf cas extrêmes, sont indépendantes des modifications tubaires ou de la sévérité du facteur masculin.
8. Elle offre de mauvais résultats lorsque la durée de stérilité dépasse 3 ans, présente un facteur masculin modéré ou que la femme souffre d’endométriose. Il est considéré comme la première option pour les couples avec une longue période d’infertilité, un facteur masculin modéré et les femmes atteintes d’endométriose
9. Offre peu d’informations pendant le traitement. Au cours du traitement, des informations importantes sont obtenues sur des facteurs tels que la réponse ovarienne à la stimulation, la qualité des ovocytes, la fécondation et l’évolution des embryons.
10. C’est une option à envisager chez les couples de bon pronostic (jeunes, peu de temps à la recherche d’un enfant, sans altérations séminales graves, et sans altérations des trompes ni endométriose). C’est le traitement le plus efficace en procréation assistée, étant la première option dans la plupart des cas.

Related Posts

Comment prendre soin des reins ?

Comment prendre soin des reins ?

Maladies des artères coronaires

Maladies des artères coronaires

Différence entre gastroscopie et échographie gastrique

Différence entre gastroscopie et échographie gastrique

Journée mondiale du cœur 2022, « Utilisez votre cœur pour tous les cœurs »

Journée mondiale du cœur 2022, « Utilisez votre cœur pour tous les cœurs »