Échographie du système uro-génital

Échographie du système uro-génital

L’échographie du système uro-génital permet d’explorer, en plus des reins et des voies urinaires (uretères et urètre), également la vessie et d’autres organes voisins, tels que les glandes surrénales, le rétropéritoine, la prostate, le pénis et les testicules. Comme toute autre échographie, même celle relative au système urogénital repose sur l’utilisation des ultrasons.

Le patient est examiné à la fois en décubitus dorsal et en décubitus ventral et, parfois, également de profil. Le médecin devra ensuite appliquer un gel sur la zone abdominale et lombaire. Le gel sert à faire coulisser la sonde échographique traditionnelle et à éliminer l’air entre la peau et la sonde. Ce type d’examen est ensuite réalisé par voie transabdominale avec une sonde échographique traditionnelle.

Quand l’échographie rénale est-elle prescrite ?

echographie système uro-génital

L’échographie rénale est prescrite en cas d’insuffisance rénale, rein polykystique, infections, coliques néphrétiques, obstruction des voies urinaires. Il est utile en cas d’azote uréique élevé et de problèmes de diurèse ou de miction, et en cas de sang dans les urines. Il permet de mettre en évidence la présence de calculs au niveau des reins ou des uretères (petits conduits qui relient les reins à la vessie et où les calculs restent souvent piégés), la présence de malformations des voies urinaires, de kystes et autres néoformations, tant bénignes que malignes. Elle nous permet également d’observer la vessie et d’étudier sa forme, ses parois, sa lumière et les résidus post-mictionnels. Avec l’échographie rénale, une évaluation de la prostate peut être effectuée, comme décrit dans l’échographie prostatique sus-pubienne.

Comment se déroule l’échographie rénale ?

L’échographie rénale n’a pas de contre-indications et ne nécessite donc pas de précautions ou d’attention particulière. Cela peut également être fait avec des menstruations en cours. L’examen est indolore, sécuritaire et non invasif. Contrairement aux rayonnements ionisants utilisés dans les rayons X, les ultrasons sont inoffensifs pour les patients. Votre vessie doit être pleine, vous devez donc boire un litre d’eau (non gazeuse) une heure avant de passer le test et ne pas uriner pendant les trois heures précédentes. Une alimentation légère est préférable 4 à 6 heures avant l’examen. Dans le cas de patients cardiopathiques ou très âgés, les règles de préparation peuvent être légèrement différentes. Dans de telles circonstances, les instructions reçues au moment de la réservation doivent être suivies. A la fin de l’examen, le médecin demandera au patient de vider la vessie afin d’évaluer l’urine résiduelle après la miction. Il est important de souligner que l’air et les gaz présents dans notre corps sont un obstacle à une exécution correcte des échographies, il est donc fondamental de suivre correctement les règles de préparation fournies au moment de la réservation.

Échographie prostatique transrectale : qu’est-ce que c’est et comment se déroule-t-elle ?

L’échographie prostatique transrectale permet de vérifier la taille et la morphologie de la prostate, avec une extrême précision, augmentant le pouvoir de résolution par rapport à l’approche sus-pubienne.

Les lésions structurelles de la prostate sont recherchées grâce à une sonde échographique lubrifiée insérée dans l’ampoule rectale du patient. L’émission d’ondes à haute fréquence permet la formation d’images qui peuvent être affichées sur un écran spécial puis imprimées ou numérisées sur n’importe quel support (clé USB ou DVD).

L’échographie transrectale de la prostate est utilisée pour évaluer l’état de la prostate, en particulier lorsque des symptômes suspects tels qu’une diminution de la pression du jet urinaire, une difficulté à initier la miction ou une urgence à uriner surviennent.

Dans les cas suspects où il est jugé approprié de poser un diagnostic précoce de cancer de la prostate, une biopsie de la glande est également associée à une échographie.

L’échographie testiculaire : un examen non invasif

L’échographie testiculaire est un examen non invasif qui permet d’évaluer le contenu de la bourse scrotale et les éventuelles altérations présentes. Une sonde est placée sur le scrotum, c’est-à-dire la « poche » qui contient les testicules, et cela permet de visualiser le testicule dans ses différentes composantes : didyme, épididyme, tunique vaginale et cordon spermatique.

Il est possible d’obtenir l’évaluation volumétrique et morphologique des testicules, de l’épididyme, du canal déférent et des structures qui y sont reliées. Il identifie toutes lestumeurs et pathologies de l’annexe testiculaire, telles que les kystes épididymaires, l’hydrocèle, la varicocèle. Il peut être associé à une exploration vasculaire : on parle alors d’échocolordoppler, qui apporte un complément d’information précieux en cas de pathologies néoplasiques ou inflammatoires.

À quoi sert l’échographie pénienne basale et comment est-elle réalisée ?

echo appareil urinaire

L’échographie pénienne basale est un examen échographique qui permet d’évaluer l’aspect morphologique du pénis dans ses différentes composantes. L’investigation permet d’explorer les corps caverneux, l’albuginée, le corps spongieux et l’urètre. L’association avec le doppler couleur est utile dans l’étude de la composante vasculaire endo-caverneuse.

L’étude des déviations péniennes, le repérage des plaques fibreuses, comme cela se produit dans l’induration du pénis Plastica ou la maladie de La Peyronie, sont facilement identifiables, ainsi que les asymétries des corps caverneux ou les troubles de la vascularisation, qui peuvent induire des troubles de l’érection dus à un mauvais apport sanguin ou dysfonctionnement veino-occlusif dû à une décharge veineuse accélérée. En cas de dysfonction érectile, l’échographie doppler pénienne est utilisée pour vérifier l’état des artères péniennes et leur intégrité. Au cours de l’échocolordoppler dynamique, les structures examinées sont stimulées avec des médicaments vasoactifs qui permettent d’augmenter le flux en simulant une érection même si sur une base pharmacologique.

Dans les cabinets de  MedCarthage, nous réalisons également les examens échographiques suivants :

  • Echographie rénale
  • Echographie vésicale
  • Echographie prostatique sus -pubienne
  • Echographie transrectale
  • Echographie testiculaire
  • Echographie pénienne
  • Biopsie de la prostate échoguidée
  • ablation de la prostate échoguidée

Pour recevoir plus d’informations ou réserver une visite andrologique et contacter un urologue en Tunisie, il suffit de remplir une demande de devis gratuit et sans engagement.

Related Posts

Comment prendre soin des reins ?

Comment prendre soin des reins ?

Maladies des artères coronaires

Maladies des artères coronaires

Différence entre gastroscopie et échographie gastrique

Différence entre gastroscopie et échographie gastrique

Journée mondiale du cœur 2022, « Utilisez votre cœur pour tous les cœurs »

Journée mondiale du cœur 2022, « Utilisez votre cœur pour tous les cœurs »