Glaucome, des examens périodiques peuvent sauver la vue

Glaucome, des examens périodiques peuvent sauver la vue

Le glaucome est une maladie oculaire dégénérative et s’il n’est pas surveillé et contrôlé par un traitement médicamenteux ou chirurgical, il conduit à une cécité irréversible.

Une maladie multifactorielle souvent asymptomatique aux premiers stades

causes glaucome

D’après la Société tunisienne de Glaucome, nous estimons qu’il existe environ 300 mille personnes en Tunisie souffrant de cette maladie en 2019, dont la moitié ne savent pas qu’elles en sont atteintes. La phase initiale de la maladie est, en effet, asymptomatique car elle supprime le champ visuel périphérique mais, au centre, la vision reste normale.

La maladie, qui affecte le nerf optique dans la plupart des cas, est due à une augmentation de la pression interne de l’œil, mais survient également chez des patients ayant une pression oculaire normale.

Des études récentes ont mis en évidence l’aspect neurodégénératif.  En effet, chez les patients atteints de glaucome, ce n’est pas seulement l’œil qui est touché, mais aussi le cerveau, c’est-à-dire la structure du système nerveux central. Comme pour d’autres maladies neurodégénératives, également dans le glaucome, les cellules dégénèrent par le mécanisme de l’apoptose et la libération de substances toxiques telles que le glutamate, l’amyloïde et les ions calcium.

De plus, cette maladie oculaire présente les caractéristiques de progression et de chronicité typiques des maladies neurodégénératives.

Ces observations justifient une intervention neuroprotectrice parallèlement à une thérapie de réduction de la pression oculaire.

La maladie ne touche pas seulement les personnes âgées : Le glaucome est souvent associé à la vieillesse, mais touche aussi les adultes et les jeunes, voire les enfants et les nourrissons : seul le glaucome congénital, qui n’épuise pas toutes les formes de glaucome pédiatrique, touche au moins 1 né sur 10 000.

Des contrôles réguliers pour diagnostiquer à temps et ralentir la progression de la maladie

traitement glaucome

Un diagnostic précoce est un facteur crucial dans la prévention et le traitement de la maladie. Après l’âge de cinquante ans, les experts recommandent de subir régulièrement un examen de la vue, surtout s’il y a une familiarité avec la maladie. La prévention repose sur de saines habitudes de vie (nutrition, stress oxydatif, activité physique, contrôle des facteurs de risque cardiovasculaire) et des contrôles oculaires réguliers.

Il n’existe pas de remède définitif, mais la maladie ne peut qu’être ralentie. Il a été observé que chez certains patients atteints de glaucome, il y aurait également une altération structurelle et fonctionnelle progressive des zones cérébrales mal déléguées à la vision. Il n’est pas rare que des personnes ne s’aperçoivent pas, même longtemps, qu’elles sont atteintes et viennent consulter l’ophtalmologiste alors que la situation est déjà compromise. Des contrôles oculaires périodiques sont indispensables.

Related Posts

Lymphocèle Mammaire : Compréhension Approfondie d’une Condition Délicate

Lymphocèle Mammaire : Compréhension Approfondie d’une Condition Délicate

Tout savoir sur la chirurgie maxillo-faciale

Tout savoir sur la chirurgie maxillo-faciale

Gynécologie et obstétrique : les différences

Gynécologie et obstétrique : les différences

Lambeaux du grand dorsal en Tunisie

Lambeaux du grand dorsal en Tunisie