Tumeurs de la tête et du cou

Tumeurs de la tête et du cou

Les cancers de la tête et du cou sont les cancers qui affectent :

  • La cavité buccale (lèvres, langue, gencives, palais)
  • Le pharynx (amygdales, nasopharynx, oropharynx et hypopharynx)
  • Le larynx
  • Le nez et les sinus
  • Les glandes salivaires
  • La thyroïde
  • Les ganglions lymphatiques du cou
  • La peau du visage et du cou
  • L’oreille et l’os temporal
  • L’orbite
  • La base du crâne

Les principaux facteurs de risque sont :

facteur de risque

  • Fumée de cigarette
  • La consommation d’alcool
  • Une prédisposition au virus d’Epstein Barr (EBV) ou au virus du papillome humain (HPV)
  • Mauvaise hygiène buccale
  • Consommation insuffisante de fruits et légumes
  • Et pour les tumeurs des sinus paranasaux, l’incidence est plus élevée chez les travailleurs du bois (menuisiers, parquetiers).

Symptômes

Les symptômes qui devraient être une préoccupation majeure sont :

  • Sensation de brûlure ou douleur dans la bouche associée à des ulcérations ou des excroissances, parfois hémorragiques, difficiles à cicatriser
  • Abaissement de la voix qui persiste plus de deux à trois semaines et parfois difficulté à respirer ou sensation d’encombrement dans la gorge ;
  • Douleur ou difficulté à avaler avec irradiation d’une oreille ;
  • Gonflement du cou dans les régions latérales (maladie des ganglions lymphatiques) ou antérieures (glande thyroïde) ;
  • Saignements du nez avec obstruction respiratoire ou maux de tête sévères.

Le diagnostic

Parmi les tests nécessaires pour parvenir à un diagnostic correct sont mentionnés :

Le traitement

traitement tumeur tète et cou

Le choix du traitement dépend du type de tumeur, de sa localisation et de son évolution ; dans tous les cas, la collaboration de plusieurs spécialistes est requise à travers des visites multidisciplinaires : de l’oto-rhino-laryngologiste, l’oncologue médical, le radiothérapeute, le radiologue, le pathologiste, le médecin nucléaire, le neurochirurgien, le chirurgien vasculaire et thoracique, l’ophtalmologiste jusqu’au chirurgien plastique.

La chirurgie

Dans ces tumeurs, le traitement de premier choix est très souvent chirurgical même avec des approches mini-invasives, avec démolition ciblée, sans incisions cutanées. En particulier, la chirurgie laser transorale permet de traiter les maladies de la bouche, du pharynx et surtout du larynx.

Les tumeurs de petite et moyenne taille sont retirées sans incisions dans le cou et, grâce à l’utilisation d’un microscope opératoire, elles peuvent être retirées en minimisant les dommages fonctionnels. Tout dépendra de l’entité, de la localisation et du type de tumeur.

Radiothérapie

La radiothérapie représente l’une des principales thérapies dans le traitement des tumeurs de la région de la tête et du cou afin de minimiser les effets secondaires attendus de la compromission des organes sains proches de la maladie tumorale. De plus, chez les patients en rechute locale de la maladie et déjà sous traitement de radiothérapie, la radiochirurgie stéréotaxique peut représenter une alternative valable.

Chimiothérapie

La chimiothérapie est généralement réalisée en cas de grosses tumeurs avant l’ablation chirurgicale dans le but de réduire le volume de la tumeur primitive ou de contrôler la formation de métastases. Parfois, elle est associée à la radiothérapie, dans le cas de tumeurs très étendues, ou en alternative aux démolitions chirurgicales importantes et invalidantes.

Related Posts

Lymphocèle Mammaire : Compréhension Approfondie d’une Condition Délicate

Lymphocèle Mammaire : Compréhension Approfondie d’une Condition Délicate

Tout savoir sur la chirurgie maxillo-faciale

Tout savoir sur la chirurgie maxillo-faciale

Gynécologie et obstétrique : les différences

Gynécologie et obstétrique : les différences

Lambeaux du grand dorsal en Tunisie

Lambeaux du grand dorsal en Tunisie